VINCENT MUNIER, L’ART DE L’AFFÛT


Panthère des neiges. Tibet. © Vincent Munier
Panthère des neiges. Tibet. © Vincent Munier

Le Centre Jean Giono et la Fondation Carzou proposent une exposition inédite de Vincent Munier, grand photographe animalier français. Dans «Toucher le monde », les photographies d’animaux sauvages dans leur milieu naturel sont mises en regard avec des textes de Jean Giono choisis par le photographe, qui partage avec l’écrivain un attachement infini à la nature.


Le travail de Vincent Munier témoigne de sa passion pour le monde sauvage, transmise dès l’enfance par son père, naturaliste militant. Aventurier contemplatif et solitaire, Vincent Munier parcourt des territoires reculés, désertiques ou montagneux pendant des semaines, dans des conditions climatiques extrêmes, en quête de rencontres magiques avec des animaux sauvages qui souvent n’ont jamais croisé d’êtres humains : loups d’Éthiopie, ours bruns du Kamtchatka, loups blancs et bœufs musqués de l’Arctique, panthères des neiges du plateau tibétain, manchots empereurs de l’Antarctique.


Son art minimaliste témoigne de ces rencontres fugaces nées de la patience, la lenteur, l’humilité et la capacité à se faire oublier par l’animal. Sans aucune promesse de succès. « C’est l’art de l’affût. Rien n’est garanti. », explique le photographe dans le documentaire qui lui est consacré.


Au sein de l’hôtel Raffin sont exposées des photographies tirées des archives de Vincent Munier, qu’il a sélectionnées en lien avec l’œuvre de Jean Giono. La fondation Carzou présente dans une scénographie épurée l’exposition Tibet, minéral, animal, sur les traces de la panthère des neiges, dans la région du Kham que le photographe explore depuis 2011.


Exposition « Toucher le monde » • Jusqu’au 30 octobre 2021 • Centre Jean Giono & Fondation Carzou • Manosque